|   Retour page d'accueil du site   |   Retour index   |   Retour fiche famille   |

L'épisode maritime

La marine : voie d'eau ou vocation ?


radio.jpg La vocation maritime m'est venue tout à fait par hasard, tellement par hasard qu'il serait plus juste de parler de découverte plutôt que de vocation.
Tout a commencé par un défi en Terminale avec un ami de ma classe ; ce serait à qui ferait le premier le tour du monde. N'ayant pas d'idée très nette sur la manière de concilier travail et voyage, je m'étais arrêté sur un projet : travailler dans les ambassades comme chiffreur. Et lorsque j'ai reçu mon affectation dans un régiment de transmissions pour mon service militaire, j'ai naturellement demandé à l'Officier orienteur la spécialité Chiffre plutôt que Radio.
Mais le hasard en a décidé autrement, et je fus affecté comme opérateur radio au 510° BTS de Reims.
Pendant mon service militaire, j'ai appris que les expéditions en Terre Adélie utilisaient les services de jeunes appelés comme opérateur radio... j'ai donc postulé en rêvant dèjà de banquise et de manchots. Hélas, il aurait fallu que je postule avant de partir sous les drapeaux pour pouvoir rejoindre une expédition en terres lointaines.
Serge BOUGAEFF qui m'avait gentiment recommandé pour cette affectation et à qui je racontais ma déconvenue, m'a expliqué que sur le cargo qui emmène les membres de l'expédition jusqu'en Terre Adélie, il y a toujours un Radio... venant de la Marine Marchande.
Et c'est à partir de là que je me suis renseigné sur la filière et ai posé ma candidature pour le concours d'entrée à l'Ecole de la Marine Marchande de Nantes... la seule en France formant des Officiers Radio.


Les études maritimes :

J'ai intégré l'ENMM de Nantes en 1976.
En 1977 : obtention des niveaux suivants qui m'ont fait économisé une année d'études sur mon cursus :
Après une période de navigation obligatoire dans le cadre des études, j'ai repris le chemin vers l'ENMM de Nantes en 1979.
En 1980 : obtention du diplôme suivant :
C'est à partir de cette même année que j'ai commencé les cours auprès de l'INFRA pour obtenir l'équivalence comme Ingénieur Radioélectronicien (validé en 1984)
Au moment où je décidais de quitter la Marine pour me lancer dans une carrière plus terrestre, j'ai opté pour un choix stratégique : refaire une année d'études pour être plus facilement disponible pour une recherche d'emploi.
Je reprends donc en 1983 le chemin des écoliers... vers l'ENMM de Paimpol et j'obtiens en 1984 les niveaux suivants :


Les embarquements :



Les pays avec vue sur la mer :

carte.gif
Les pays visités au cours des expéditions maritimes sont en noir sur la carte.